mardi 22 septembre 2009

Journée Spécial Bloging pour la Paix 2009

Bon maintenant, je refuse de laisser parler mon coté gentil, cette fois.

J'accuse l'humanité de s'auto-détruire pour des intérêts économiques éphémères et d'aller tout droit à sa perte.
J'accuse l'humanité de promouvoir la haine et la peur de l'autre.
J'accuse l'humanité de cruauté et de génocides.
J'accuse l'humanité de préférer la loi de la jungle dans notre monde "civilisé".
J'accuse l'humanité d'avoir perdu son humanité.

Et je vous accuse, vous tout particulièrement qui lisez ces lignes, de collaboration avec les nouveaux Hitler de ce monde, en vous taisant et en fermant les yeux une énième fois sur les inégalités et l'injustice dans ce monde, pour des raisons fallacieuses, d'être préoccupé plus par twitter, facebook, youtube... que le sort de millions de gens.

Je vous accuses vous, de ne pas promouvoir la paix et la justice, qui sont l'unique garant de la fin des guerres et des conflits et d'un paradis sur terre.

Je vous demande alors d'avoir l'honnêteté de refuser la guerre et de le dire haut et fort à tous les gouvernements du monde, et de participer a cette mini campagne internationale très simple.

Il vous suffit d'écrire un petit mot aujourd'hui (le 22 septembre) qui explique à votre manière pourquoi la paix est nécessaire. Vous pouvez le faire sur votre blog/site web, votre journal local ou international, votre journal scolaire, sur une feuille sur votre porte, ou tout simplement porter un simple tee-shirt "Oui, à la paix", et croyez moi, rien que faisant ce petit geste, vous contribuez a changer les choses et ne pas tout simplement subir.


P.S: L'appel de l'année dernière, relayé par reporters sans frontières se trouve ici : http://astucesweb.blogspot.com/2008/09/blogging-paix-humanisme.html

5 commentaires:

  1. Après ce qu'on lui a fait, comprenons qu'elle hésite à revenir - la paix.

    RépondreSupprimer
  2. Salut, très intéressant votre article, je vous rejoins sur certains points ! A bientôt !

    RépondreSupprimer
  3. Eh oui, voilà où en sont les hommes, à se poser des questions sur leur humanité ...

    Et avec l'impasse qui se profile à Copenhague, on voit bien que les chefs d'états qui sont censés représenter le peuple sont devenu des businessmen, rien à faire du peuple et du climat, chacun voit sa petite économie et son PIB ...

    RépondreSupprimer

Exprimez vous librement sans aucune modération.